Accueil > Archives > Revue de presse > "Les femmes peinent toujours à être reconnues"

25/07/2008 "Les femmes peinent toujours à être reconnues"

Article de Bertrand Tardiveau paru sur Le Marin

Comme dans la société en général, la situation des femmes a considérablement évoulé dans l'ensemble des activités maritimes. "Directement ou indirectement, leur rôle a pris une dimension considérable", fait remarquer Gwenaele Proutière-Maulion, maître de conférences en droit social et maritime et directrice du CDMO (Centre de droit maritime et océanique) à l'univeristé de Nantes.

Cette chercheuse a ainsi lancé un ambitieux projet au niveau national et européen pour sonder en profondeur leur condition. Car la féminisation progressive d'un milieu réputé très viril ne se fait pas sans aventures, ni difficultés. Selon la juriste, "qu'elles soient officiers de marine, personnels embarqués, épouses de marins ou d'ostréiculteurs, ce sont souvent des femmes extraordinaires qui peuvent régulièrement souffrir d'un manque de reconnaissance, tout comme d'accompagnement professionnel".

Si en termes d'égalité de traitement, les obstacles ont juridiquement disparus, c'est bien dans les mentalités et les habitudes que subsistent parfois des blocages. "Bien qu'elles aient un rôle actif en mer ou à terre, elles sont encore trop marginalisées, voire harcelées comme cela a été constaté sur certains bateaux à passagers", déplore Gwenaele Proutière-Maulion....

Si vous souhaitez obtenir l'intégralité de cet article écrivez-nous v.aubert@obs-droits-marins.fr et nous vous l'enverrons.

....


Retour à la liste des articles

Observatoire des Droits des Marins

Maison des Sciences de l'Homme "Ange Guépin" - 5, allée Jacques Berque
BP 12105 - 44021 - NANTES CEDEX 1 - FRANCE

Tél. 02 53 00 93 80 - fax. 02 53 00 94 11

Point Sys - Création de sites institutionnels