Accueil > Archives > Revue de presse > Unique en France, un observatoire des droits des marins créé à Nantes

26/03/2002 Unique en France, un observatoire des droits des marins créé à Nantes

Article de Daniel Boudier paru sur Presse Océan

L'observatoire des droits des marins entend lutter, notamment, contre l'abandon des équipages.

L'Observatoire des droits des marins qui vient de voir le jour s'est installé dans la Maison des Sciences de l'Homme "Ange Guépin", à Nantes.
"A l'étude depuis 1998, l'observatoire a vu le jour en début d'année", explique Patrick Chaumette, professeur en droit à l'université de Nantes et spécialiste du droit maritime. " La flotte mondiale vieillit et nécessite évidemment de s'occuper des navires, mais aussi de se préoccuper des conditions de travail et de vie des marins à bord, quelle que soit leur nationalité. Nantes possède un potentiel important de compétences concernant le monde maritime qu'il convient d'exploiter pour soutenir les droits des marins".

Marins abandonnés
De nos jours, l'activité des transports maritimes est dominée par l'internationalisation. "La concurrence actuelle multiplie le nombre des armateurs et les routes maritimes se peuplent de vieux navires, peu entretenus et fortement rouillés. Ils transportent à bas prix des marchandises sans grande valeur ajoutée. En cas de problèmes techniques ou de saisie du navire, ce dernier est souvent abandonné par l'armateur peu scrupuleux ou pas solvable".
Les navires peuvent ainsi rester plusieurs dizaines de mois dans un port, en attente de longues procédures de saisie. Les marins attendent leur rapatriement et leur rémunération, assurés par la vente du navire. Pendant ce laps de temps ils sont sans ressources.

Coordonner les actions
"Littéralement abandonnés, les marins ne peuvent compter, pour survivre, que sur l'aide d'associations caritatives", précise le président du jeune organisme. "L'observatoire permettra de coordonner les associations telles que le CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement dans le monde), des syndicats, de centraliser les informations et de mener des études afin de défendre leurs droits".
Depuis près de cinq ans, le phénomène d'abandon des marins prend de l'ampleur. "Ni entretenus no gérés, les navires se posent souvent avec leur équipage au hasard de la navigation. Depuis 1995, 200 cas ont été répertoriés, tel l'Oscar Jupiter, un navire roumain, bloqué pendant deux ans à Nantes. Encore en rodage et limité par le budget, des études vont être menées pour dresser un bilan. Avec le soutien des administrations, nous espérons au fil des ans faire de l'observatoire un outil de lutte efficace".


Retour à la liste des articles

Observatoire des Droits des Marins

Maison des Sciences de l'Homme "Ange Guépin" - 5, allée Jacques Berque
BP 12105 - 44021 - NANTES CEDEX 1 - FRANCE

Tél. 02 53 00 93 80 - fax. 02 53 00 94 11

Point Sys - Création de sites institutionnels